Savez vous lire une carte marine ? Toutes les explications.

Savez vous lire une carte marine ? Toutes les explications.

Comprendre une carte marine

La carte marine est une image réduite, conventionnelle, géométriquement exacte, et plane, d’une partie de la surface de la terre. C’est une image d’une partie d’un paysage vue d’en haut. Il n’y a pas de notion de relief, pour le représenter, ily a des courbes de niveau et lignes de sonde afin de l’interpréter.

Sur une carte, par convention internationale, la partie Nord du paysage est toujours représentée en haut de la carte, le Sud en bas, l’Est à droite et l’Ouest à gauche.

La légende de la carte permet d’interpréter les symboles et les couleurs représentées mais elle est incomplète sur la carte marine.

La légende complète se trouve dans les documents à avoir obligatoirement à bord d’un bateau (réglementation marine marchande).

L’échelle correspond au facteur de réduction par rapport à la réalité sur le terrain. Il existe différentes échelles.

Quand la réduction est importante, les détails disparaissent, on est dans le cas d’une carte à petite échelle (exemple : carte au 1:1.000.000).

A l’inverse, plus l’échelle est grande, plus la réduction est faible et plus la carte est détaillée (exemple : carte au 1:25.000).

L’échelle peut s’écrire de deux manières différentes : 1:25.000 ou 1/25.000 mais se lit de la même façon un vingt-cinq millième.

L’échelle permet de calculer, à partir, d’une carte la distance sur le terrain.

L’échelle au 1 :25.000 signifie que 1 centimètre mesuré sur la carte correspond à 25.000 centimètres sur le terrain. Pour simplifier les calculs, les centimètres sont convertis en mètre (soit 250 mètres) ou en kilomètres (soit 0,25 kilomètre).

Pour connaître la distance entre deux points sur une carte marine, on mesure la distance sur la carte (en centimètres) et on la multiple par 250 mètres. On obtient ainsi la distance sur le terrain en mètres.

Le relief terrestre est représenté par des courbes de niveau (surlignées en rouge sur la carte) reliant des points de mêmes altitudes.

Le relief sous-marin est représenté par des courbes isobaths (surlignées en vert sur la carte) appelées également lignes de sonde reliant des points de mêmes profondeurs. Toutes ces courbes sont dessinées en noire sur la carte.

Pour chaque ligne de sonde la profondeur est indiquée et des points de sonde entre celle-ci précisent la profondeur.

Plus les courbes sont proches plus la pente est importante. Les pentes correspondent à l’inclinaison du terrain par rapport à l’horizontale (ou le rapport de la dénivellation entre deux points du terrain à la distance horizontale entre ces points).

La pente s’exprime en pourcentage. Une pente de 10 % signifie que l’on s’élève (ou descend) de 10 mètres pour une distance horizontale de 100 mètres.

Une carte marine est caractérisée par son titre identifiant la zone de couverture géographique ainsi qu’un numéro de référence auprès de l’éditreur (Shom, Navicarte, Admiralty, Imray, NGA, NOAA, …). Il existe différentes échelles de carte.

Trois couleurs sont présentes en fond de carte : le bistre, le bleu, le blanc.

Le noir, le rose et le vert sont également utilisés.

  • La couleur bistre représente la terre. La couleur noire est utilisée pour représenter les villes, les routes, les courbes de niveau et les points remarquables (amers). Les amers sont très importants car ils nous permettent de se situer.
  • La couleur bleue représente la mer dans une zone comprise entre 0 et 10 mètres de profondeur. La couleur noire est utilisée pour représenter les ports, les balises et les isobaths (courbe d’égale profondeur). Dans cette zone de faible profondeur, il est très important d’avoir des indications très précises : le premier chiffre indique les mètres, celui légèrement en dessous indique les décimètres.
  • La couleur blanche représente la mer pour des profondeurs supérieures à 10 mètres. La couleur noire est utilisée pour représenter les isobaths. L’isobath 20 mètres est surligné en bleu.
  • La couleur rose est utilisée en surlignage dans les parties bleues et blanches de la carte. Cette couleur est utilisée pour signaler la position des phares des entrées de port, des câblages sous-marins, des zones réglementées (réserves sous-marines, zone de mouillage).
  • La couleur verte est utilisée pour représenter des roches affleurantes susceptibles d’être émergées à marée basse.

La nature des fonds marins est symbolisée par des initiales (à partir des termes en anglais).

Les lettres majuscules correspondent à la nature du fond :
S = sable (sand), M = vase (mud), St = pierres (stones), G = gravier (gravel), P = cailloux (pebbles), R = roches (rock), Wd = herbes et algues (weed), Sh = coquilles, débris coquillés (shells).

Les lettres minuscules correspondent à la qualité du fond :
bk = brisé (broken), so = mou (soft), h = dur (hard).

Les compas, représentés en rose, servent à calculer et tracer la route sur la carte. Quand on calcule une route (cap à suivre), il est très important de tenir compte de la déclinaison (écart entre le Nord magnétique et le Nord géographique).

Les cartouches représentés en bordure de carte (à une échelle différente), contiennent un agrandissement des plans des différents ports.

Les phares et les balises sont reportés sur la carte marine avec des informations caractérisant le type de feu, la portée…

Sur la carte marine, on peut trouver des indications concernant les phares. Exemple avec le phare de La Garoupe qui est situé sur la colline du cap d’Antibes : FI(2)10s104m31M. En se reportant à la légende, on trouve la signification de ces symboles. La Garoupe est un phare à éclat (la période éclairée est plus courte que le période éteinte). Il y a 2 éclats en 10 secondes (0.1s allumé – 2.4s éteint – 0.1s allumé – 7.4s éteint). Il est situé à 104 mètres d’altitude et a une portée de 31M nautique (1M = 1.852 mètres).

La carte précise également si ce sont des phares à éclats ou des phares à occultation. Dans le cas d’un phare à occultation, la période éclairée est plus longue que la période sombre.

Les amers sont des points remarquables (constructions, caps, phares, balises, montagnes…) dans le paysage. Ils permettent de se repérer en mer.

Le repérage

La position géographique du bateau est définie par ses coordonnées en longitude et latitude.

La longitude (G) correspond aux méridiens représentés par des lignes verticales sur la carte. Le méridien de référence (0° de longitude) est le méridien de Greenwich (Angleterre). Tout point situé à l’Est de ce méridien est noté G=X°E. A l’inverse, quand on se trouve à l’Ouest de ce méridien, la position est notée G=X° W. Par convention, on utilise comme initiale le W (West) pour éviter les confusions entre la lettre O (Ouest) et le chiffre 0.

La latitude (L) correspond aux parallèles représentés par des lignes horizontales sur la carte. Le parallèle de référence correspond à l’Equateur (0° de latitude). Tout point situé au Nord de ce parallèle est noté L=X°N. A l’inverse, tout point situé au Sud est noté L=X°S.

Un point X situé à l’intersection du méridien 7°6’E et du parallèle 43°34’N aura pour coordonnées géographiques : L=43°34’N et G=7°6’E.

Pour déterminer la position du bateau, tracer une route et calculer une distance sur la carte marine, on utilise une règle de navigation.

La règle Cras est l’une des règles de navigation. Elle possède une règle dont l’unité est le centimètre et une règle en milles nautiques (dont une à l’échelle 1/100.000 et une à l’échelle 1/50.000).

Elle est composée de différentes parties :

  • Une flèche noire « 000 à 180 » (1 bis)
  • Une flèche rouge « 180 à 360 » (1)
  • Le centre du rapporteur (2)
  • Le rapporteur gradué en degrés représentés par des traits noirs (3).

Pour arriver à déterminer la position du bateau sur la carte marine, il faut utiliser un compas de relèvement et une règle Cras.

Le compas de relèvement permet d’obtenir le relevé (exprimé en degré par rapport au Nord magnétique) d’un point fixe.

La règle Cras est utilisée pour tracer des droites à partir des relevés mesurés.

La position du bateau est donnée par triangulation. Il est important de relever trois amers distants d’au moins 45°.

La technique d’utilisation de la règle Cras permet de positionner le bateau sur la carte marine, il faut relever trois amères et tracer les relevés avec la règle Cras sur la carte marine. Le bateau va se trouver au point d'intersection des 3 droites ou dans le triangle formé par ces dernières. Cette technique s'appelle faire un point.

Attention, la route trouvée sur la carte est la route fond.

Si maintenant on tient compte du courant, des déviations magnétiques du compas, de la déclinaison magnétique ou du vent, cette nouvelle route s’appelle la route surface.

Pour calculer la distance entre 2 points, il existe deux méthodes de calcul.

On peut utiliser un double décimètre, mesurer la distance (en centimètres) sur la carte à l’aide de la règle Cras et déterminer, grâce à l’échelle de la carte, la distance réelle. En navigation, on utilise préférentiellement un compas à pointe sèche.

Un mille marin est la longueur de l’arc intercepté par un angle d’une minute (1 soixantième de degré) sur l’échelle de latitudes bord droit ou gauche de la carte).

Pour connaître la distance réelle entre deux points, il faut ouvrir le compas de manière à avoir une pointe sur chaque point. Tout en conservant l’écartement du compas, se reporter à l’échelle verticale située à droite et à gauche de la carte marine. La distance parcourue est alors en lecture directe.

En connaissant la vitesse moyenne de son bateau et la distance à parcourir, on peut estimer le temps que durera la navigation. Il suffit de diviser la distance par la vitesse. Faire attention aux unités utilisées. Si la vitesse est en kilomètre/heure, la distance doit être exprimée en kilomètre. Si la vitesse est en nœud (mille nautique/heure), la distance doit être exprimée en mille nautique (1 mille nautique vaut 1,852 km).

Vous pouvez retrouver des cours de navigation dans les ouvrages de préparation aux permis mer.

Inscription à la newsletter
Besoin d'un conseil, d'une information ?
Le standard est ouvert du lundi au vendredi, sauf jours fériés, de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h30 (heure française).
00.33.(0)9.75.98.63.92 E-mail
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Sécurisation bancaire
Paiement sur un serveur 100% sécurisé
Choix du mode de livraison
Colissimo, TNT, en magasin

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

OK ×