Prévoir l'avitaillement pour un tour du monde en voilier

http://miweb.oceanis.fr/medias/site-18/marche-creole.jpg

Prévoir l'avitaillement pour un tour du monde en voilier

Retour au sommaire de nos Conseils de navigation autour du monde

 

Préparer une très longue croisière ou un tour du monde, en voilier, demande énormément d'organisation et de rigueur.

Vous devez dans premier temps répondre à quelques questions :

  • Combien de temps d'autonomie ?
  • Combien de personne à bord ?
  • Quelle quantité de nourriture par personne ?
  • Quel programme de navigation ? Navigation cool ou intense
  • Quelle température allez-vous avoir ?
  • De quelle place disposez-vous à bord ?
  • Quels moyens de conservation avez-vous à bord ? Frigo, congélateur, glacière, coffre, cuve, ...
  • Produits frais ou bocaux / conserves ?
  • Escales avec des produits frais à bord ? exemple USA
  • Liste type ?
  • Quel matériel disposez-vous à bord ?

Remerciements à l'équipage de Javerne pour cette vidéo

 

Remerciements à l'équipage de Sagar Rani pour cette vidéo.

Nous allons essayer de répondre à quelques-unes de ces questions

Nous ne répondrons pas aux deux premières car elles sont propres à chaque embarcation et ne donnent qu'un simple indice multiplicateur (nombre de jours, nombre de personnes à bord) aux questions suivantes.

Quelle quantité de nourriture par personne à bord ?

Si la tache de l'avitaillement est généralement dévolue aux épouses, elle demande au départ une concertation entre les membres de l'équipage pour connaitre les goûts et les souhaits de chacun. C'est une tâche qu'il faut prendre très au sérieux car vous ne pouvez pas vous retrouver en plein Atlantique sans vivres ! Vous allez devoir faire des réserves en nourriture et boissons pour les longues navigations et vous ne pourrez vous ravitailler qu'aux escales avec des produits locaux. Si vous êtes accros à certains produits de la métropole, vous les trouverez probablement lors de vos escales dans les DOM / TOM.

Les quantités des ingrédients varient selon la saison, du lieu de navigation, du type de navigation et de sa durée, de la température (on consomme plus lorsqu'il fait froid que lorsqu'il fait chaud. Par exemple : 80 g/personne de pâtes sèches suffisent en été en méditerranée par 2-3 Beaufort, alors qu'il faudra largement 200 g/personne en Atlantique pour un équipage jeune qui enchaîne les virements de bord ! Il vous faudra tenir également compte des navigations de nuit ou des navigations avec plus de vent, donc plus sportives.

  • A terre pour un adolescent
    • Petit déjeuner
      • fruits frais : 2 à 4 kiwis ou 1 pomme ou 1 poire
      • lait demi-écrémé : 1 bol
      • pain / pain de mie / biscotte : 3 à 5 tranches ou 1 bol de céréales (de 60 g à 160 g)
      • beurre : 5 à 10 g
      • confiture ou miel : 1 à 3 cuillères à café
      • eau, thé, café
    • Déjeuner
      • crudités (180 g) ou salade verte (à volonté) ou légumes cuits (180 g)
      • poisson ou viande : 80 g ou oeufs (1 à 3)
      • pâtes ou riz ou pomme de terre ou céréales : 180 g
      • pain : 1 à 3 tranches
      • yaourt ou crème dessert : 1 portion de 100 g ou fromage (15 à 30 g)
      • fruits frais : 1 gros fruit (pomme, poire, etc...) ou 2 à 4 petits fruits (clémentines, etc...)
    • Goûter
      • fruits frais : 1 gros fruit ou 2 à 4 petits fruits
      • yaourt ou fromage
      • pain : 1 à 3 tranches ou céréales (1 bol)
      • eau, thé
    • Dîner
      • crudités : 1 portion (180 g) ou salade verte (à volonté) ou potage (1 bol)
      • poisson ou viande : 80 g ou oeufs (1 à 2)
      • pâtes ou riz ou pomme de terre ou céréales : 180 g
      • pain : 1 à 2 tranches
      • yaourt : 1 pot ou fromage (15 à 30 g)
      • fruit frais : 1 gros fruit ou 2 à 4 petits fruits ou 1 compote
      • eau
  • A terre pour un adulte
      • Les apports nutritionnels recommandés pour les adultes en bonne santé sont en moyenne pour un homme de 2.400 à 2.600 calories par jour et pour une femme de 1.800 à 2.000 calories par jour.
      • viandes / poissons : 1 portion de 100 g à 125 g/jour
      • oeufs : 2
      • fruits et légumes : 5 portions d’environ 100 g de fruits et de légumes/jour. Favorisez de préférence les légumes, les fruits étant riches en fructose
      • produits laitiers : 1 yaourt de 100 g ou 30 g de fromage ou 250 g de lait
      • matières grasses : 4 cuillères à soupe d’huile et 15 g de beurre
      • eau à volonté

De quelle place disposez-vous à bord ?

Voici une question primordiale.

Les voiliers sont généralement équipés de coffres dans les fonds de cales, sous les banquettes et dans les équipets, mais cette place reste néanmoins limitée. Evidemment vous aurez plus de place sur un catamaran que sur un monocoque, mais vous y serez peut-être plus nombreux. Enfin, tout dépendra également de la charge que peut supporter le bateau en plus des pleins d'eau et de fuel.

Côté organisation, sur votre liste de course, nous vous recommandons de créer une colonne qui indiquera où sont rangées les denrées, de les regrouper par thématique dans un même coffre ou bac en plastique transparent ; cela facilitera vos recherches. Créer également une colonne concernant les quantités en stock, à mettre à jour au fur et à mesure de vos consommations.

Remerciements à l'équipage de Storia-Storia pour cette vidéo

 

Vous pouvez coller une étiquette sur les bacs identifiant la thématique de denrée.

Noter sur les couvercles des boites de conserve et bocaux, à l'aide d'un marqueur, leur contenu car les étiquettes peuvent se décoller.

Remerciements à l'équipage de les Copains pour cette vidéo

N'embarquez pas les cartons et nettoyez les emballages et denrées avant rangement

Bon à savoir : lors de vos escales, nous vous recommandons de ne jamais faire monter à bord les emballages, cartons, ... des denrées que vous venez d'acheter.

Il vous faudra nettoyer systématiquement et méticuleusement tout ce que vous embarquerez : denrée comme emballage.

En effet, sous certaines latitudes, les insectes pondent sur les cartons et vous vous retrouveriez avec une colonie d'insectes à bord dont l'élimination sera difficile.

Donc prévoire à bord des pièges pour les mites alimentaires et autres insectes.

 Remerciements à l'équipage de Storia-Storia pour cette vidéo

 

Autre conseil, afin de faciliter la manutention de vos courses entre le magasin et l’annexe (si vous êtes au mouillage), puis de l’annexe au bateau, nous vous conseillons de grands sacs en toile, type sac Ikea, où vous pourrez trier et stocker vos denrées le temps du transport.

Dans certains ports, il n’y a pas forcément de marché ou grande surface à proximité ! Il vous faudra donc louer un véhicule, ou négocier avec le magasin pour qu’il vous livre au port. Vous pouvez également opter pour des courses en vélo avec une remorque grande capacité pliable, qui en fonction du réglage de son timon pourra être remorquée derrière un vélo ou être manipulée à la main, toujours pratique.

Quels moyens de conservation avez-vous à bord ? Réfrigérateur, congélateur, glacière, coffre, cuve, ... 

Autre point primordiale : quelles sont vos possibilités de conservation ? Avez-vous une simple glacière, un frigo à bord, voire même un congélateur ?

Il est évident que la réponse dépendra de la taille de votre embarcation et de l'équipement que vous aurez choisi, mais pour un tour du monde, le congélateur vous sera indispensable. Vous pourrez congeler les fruits de vos pêches et savourer les filets de poissons plus tard, tout en faisant attention à la ciguatera.

Vous l'avez peut-être remarqué, sur les bateaux tour du mondiste, il y a souvent un filet tendu à l'extérieur contenant des denrées périssables rapidement, c'est encore le meilleur moyen de conserver ces produits.

Concernant l'eau, deux possibilités : soit vous consommez de l'eau en bouteille, ce qui nécessitera énormément de place, de manutention et de poids à bord, soit vous consommez l'eau de vos cuves mais il faudra la contrôler régulièrement, vive le déssalinisateur !

Produits frais ou bocaux / conserves, plats lyophilisés, stérilisés ?

Manger des pâtes pendant toute une traversée peut rapidement devenir lassant. C'est pourquoi une préparation méticuleuse de votre avitaillement est très importante.

Avant votre départ ou lors des escales, nous vous conseillons de préparer de nombreux bocaux de plats préparés que vous n'aurez plus qu'à faire réchauffer lors de vos navigations.

Lors de vos escales, vous pourrez vous faire de nouveaux bocaux avec des recettes locales, vous faire des pizzas, des pâtes fraiches avec votre robot, ... Si vous en avez les moyens, vous pourrez également aller dans un restaurant et demander au cuisinier qu'il vous prépare plusieurs bocaux de vos plats locaux préférés.

Pour les bocaux, vous pouvez suivre les conseils de l'équipage de Tous différents Tous des rêves.

Remerciements à l'équipage de Tous différents Tous des rêves pour cette vidéo

 

Encore mieux, si vous séjournez quelques mois sur la même région pour faire du cabotage, exemple des Philippines ou de l'Indonésie, vous pouvez embarquer un cuisinier qui vous préparera de bons plats locaux avec du poisson frais achetés aux pêcheurs locaux et qui vous facilitera les échanges avec la vie locale. Voir avec le consulat français sur place qui pourra vous recommander un cuisinier, qu'il faudra le loger, nourrir et payer.

Vos navigations seront également ponctuées de pêches, attention à la ciguateravoici des livres sur la pêche pour vous aider.

Vous pouvez également embarquer des livres de recettes de cuisine à bord.

Bien découper des filets d'un thon

Remerciements à l'équipage de de Javerne pour cette vidéo

Bien découper des filets d'une dorade coryphène

Remerciements à Jean Christophe Cazorla pour cette vidéo

Escales avec des produits frais à bord ?

Attention dans certains pays comme les USA, si vous y faites escales avec de la nourriture à bord (on ne peut pas faire autrement en voilier !), sachez que l’importation de nourriture aux USA est très réglementée. Il est interdit d’importer certains produits alimentaires sur le territoire, notamment les produits frais comme les fruits et légumes frais, les fromages et charcuteries non stérilisées, conserves de boeuf, lait liquide etc...

Faites attention de bien vous renseigner avant.

Remerciements à l'équipage de Javerne pour cette vidéo

 

Plats lyophilisés, stérilisés, nutrition sportive, nutrition de survie, matériel

En escale il est relativement facile de se faire à manger, mais en navigation par mer très agitée, cela peut devenir épique voir dangereux.

Nous vous conseillons le site Lyophilisé, créé par une femme de marin, Ariane Pehrson.

Ariane Pehrson s'est installée au cœur du Pôle Course au large à Lorient pour être près des marins et ainsi les ravitailler au mieux.
Ce site propose des plats lyophilisés, stérilisés, de la nutrition sportive, de la nutrition de survie, du matériel, … A chaque édition du Vendée Globe, mais aussi sur d’autres courses ou records de vitesse autour du monde, de nombreux marins embarquent des plats qui se conservent longtemps, à découvrir dans la rubrique activité / voile / Vendée Globe.
A noter que ce site propose du beurre en conserve, du pain en conserve qui se garde 10 ans...

Liste type ?

Marché créole

Bien faire l’avitaillement d’une croisière, c’est savoir estimer les quantités et surtout ne rien oublier ! Ces listes vous serviront à chaque escale. En fonction de votre consommation, les stocks sur les listes seront mis à jour et ainsi vous saurez ce que vous devrez acheter en escale. Ces listes devront également vivre et vous pourrez ajouter ou retirer des produits en fonctions de vos besoins et vos envies.

  • Fruits et légumes
    • Ail
    • Aubergine
    • Avocat
    • Banane
    • Carotte
    • Cerneaux de noix
    • Champignon
    • Citron
    • Citron vert
    • Clémentine
    • Concombre
    • Cornichon
    • Courgette
    • Échalote
    • Endive
    • Fruits secs
    • Kiwi
    • Lentille
    • Mandarine
    • Noisette
    • Oignon
    • Olive
    • Orange
    • Pamplemousse
    • Panai
    • Pignons de pin
    • Poireau
    • Poire
    • Poivron jaune
    • Poivron rouge
    • Pomme de terre
    • Pommes
    • Potiron
    • Salade verte
    • Tomate
  • Viandes et poissons
    • Bœuf haché
    • Bœuf morceaux ou filet
    • Jambon blanc
    • Jambon fumé
    • Lardon
    • Magret
    • Maquereau (boîte)
    • Œuf
    • Poisson filet
    • Poulet / dinde (blanc)
    • Saumon fumé
    • Saucisse
    • Saucisse de Morteau
    • Saucisson
    • Saumon fumé
    • Veau
  • Féculents
    • Riz : rond, thai
    • Pâte : coquillette, spaghetti, tagliatelle, gnocchis, ...
    • Semoule
    • Farine : pain, crêpe, gâteau, ...
    • Crêpe
    • Condiment
    • Huile de pépin de raisin
    • Huile de tournesol
    • Huile d’olive
    • Vinaigre balsamique
    • Vinaigre de Xérès
    • Moutarde
    • Sel
    • Poivre
    • Herbe : thym, origan, laurier, ...
    • Epice : paprika, muscade, piment, ...
  • Conserve / bocaux
    • Légume : haricot, flageolet, macédoine, coeur de palmier, lentilles, ...
    • Fruits au sirop
    • Sardine
    • Thon
    • Plat cuisiné : saucisses lentilles, ravioli, cassoulet, choucroute, ...
    • Entrée
    • Champignon
    • Confiture
    • Compote
    • Terrine
    • Rillette
    • Confit de canard
    • Concentré de tomate
    • Lait concentré
  • Produits laitiers
    • Beurre
    • Lait
    • Lait en poudre
    • Camembert
    • Chèvre
    • Feta
    • Fromage blanc
    • Gruyère
    • Gruyère rappé
    • Moza
    • Parmesan
    • Reblochon
    • Yaourt
    • Pâte brisée ou feuilletée (quiche, pizza, tarte, ...)
    • tablette de chocolat à déssert (pour gateau)
  • Boissons
    • Eau (1 à 2 bouteilles d’eau par personne et par jour)
    • Soda
    • Jus (pomme, raisin, orange…)
    • Lait
    • Vin rouge
    • Vin blanc
    • Vin rosé
    • Bière
    • Champagne
    • Rhum
    • Sirop de canne à sucre
  • Petit déjeuner
    • Café
    • Thé
    • Chocolat en poudre
    • Pain, brioches, crêpes
    • Confitures
    • Sucre : en poudre, en morceau
    • Miel
    • Pâte à tartiner
  • Goûter
    • Chocolat
    • Barres céréales
    • Petits gâteaux sucrés
  • Apéro
    • Cacahuètes
    • Noix de cajou
    • Pâté, rillettes
    • Cornichon
    • Petits gâteaux salés
    • Tapenade
    • Chips
  • Ménage
    • Eponges
    • Produit vaisselle
    • Savon liquide main
    • Essuie-tout (Sopalin)
    • Torchon
    • Serpillère
    • Papier toilette
    • Papier d’aluminium
    • Film étirable (cellophane)
    • Sacs congélation
    • Sacs poubelle
    • Répulsif insectes : moustique, ...
    • Piège à mite alimentaire et charançon (à coller dans les placards et caissons où se trouve la nourriture)
  • Parapharmacie
    • Crème solaire
    • Biafine
    • Déodorant
    • Stick lèvre solaire
    • Savon
    • Shampoing
    • Dentifrice
    • Mousse à raser
    • Coton tige
    • Peigne
  • Pour le bateau
    • Piles pour lampe torche ou frontale
    • Crayon à papier pour la navigation
    • Gomme

Nous avons essayé de rendre cette liste d’avitaillement la plus complète possible. Cette liste doit vivre en fonction de vos goûts et envies, vous pourrez donc l'enrichir de nouveaux produits ou en retirer.

Nous vous conseillons de consulter l'excellent site Banik / info pratiques (en bas de page) / Dossier : la cuisine en mer ; qui regorge de conseils, notamment sur la cuisine en mer.

Quel matériel disposez-vous à bord ?

Voici une liste d'ustensiles dont vous pourriez avoir besoin à bord, mais bien sur cela dépend de la place dont vous disposez, et de vos ressources énergétiques à bord (électricité, gaz).

  • Une grande à découper les poissons
  • Glacière
  • Frigo
  • Congélateur
  • Plaque de cuisson à gaz
  • Four à gaz
  • Détendeur pour bouteille de gaz, ne vous laissez pas surprendre, en fonction du pays où vous achèterez votre bouteille de gaz, il faudra un détendeur adapté
  • Si vous faites beaucoup de cuisine, la durée d'une bouteille de gaz de 14 kg est d'environ 45 jours
  • Micro-onde
  • Machine à pain
  • Yaourtière pour comme son nom l'indique faire des yaourts
  • Sorbetière pour comme son nom l'indique faire des glaces et sorbets
  • Robot type Thermomix
  • Mixer / batteur
  • Moulins à poivre et à sel (le sel fin risque de devenir compacte dans la salière)
  • Bouilloire électrique
  • Machine pour scéller des sacs plastiques alimentaires et les mettre sous vide
  • Compacteur de bouteille en plastique et de boite de conserve
  • Lave-linge, l'eau du lave linge peut ensuite servir au nettoyage du pont
  • Sèche-linge (indispensable pour faire sécher son linge sous certaines latitudes)
  • Aspirateur sur batterie type Dyson, ou aspirateur avec câble d'alimentation pour poussière et eau
  • Cela n'a rien à voir avec la cuisine, mais vous pouvez ajouter un déshumidificateur pour l'hiver

Inscription à la newsletter
Besoin d'un conseil, d'une information ?
Le standard est ouvert du lundi au vendredi, sauf jours fériés, de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h30 (heure française).
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Sécurisation bancaire
Sécurisation bancaire
Paiement sur un serveur 100% sécurisé
Choix du mode de livraison
Colissimo, TNT, en magasin