Le franchissement du canal de Suez

Le franchissement du canal de Suez

Retour au sommaire de nos Conseils de navigation autour du monde

 Pour vous aider à naviguer dans cette région, nous vous conseillons les cartes marines SC1, SC2 et R11 qui sont obligatoires à bord et le guide Imray Red Sea Pilot.

Le franchissement du canal de Suez (valable dans le sens Méditerranée - Mer Rouge)

Les cartes marines de l'ENHD sont obligatoires à bord de toutes les embarcations transitant par le canal de Suez. La navigation dans le canal de Suez doit s'effectuer uniquement avec les cartes marines SC1, SC2 et R11.

En conséquence, des inspections par la marine égyptienne pourront se faire afin de vérifier que vous avez bien à bord de votre embarcation les cartes marines SC1, SC2 et R11, aucune embarcation passant par le canal de Suez ne peut se soustraire à cette obligation.

Les cartes marines SC1, SC2 et R11 à bord de l'embarcation doivent être postérieures au 6 août à 2015.

Le canal de Suez trace la limite entre deux continents, l’Afrique, verte et cultivée, et l’Asie, jaune et déserte.
Le passage du corridor, qui dure une journée entière, s’effectue en convoi. Les navires les plus dangereux, pétroliers ou cargos chargés de produits chimiques, passent les premiers, juste derrière l’indispensable remorqueur, tandis que les bateaux de croisière occupent les dernières places. Au moins quatre pilotes, chargés chacun d’une partie du trajet, montent à bord de chaque embarcation.

Deux convois effectuent chaque jour la liaison sud-nord tandis qu’un seul parcourt le trajet nord-sud. Ils se croisent sur le grand lac Amer, une étendue d’eau saumâtre située à une centaine de kilomètres environ au sud de Port-Saïd, ou sur l’un des chenaux parallèles conçus à cet effet.

L'observation des porte-conteneurs patientant sur le lac Amer amène à méditer sur la mondialisation des échanges.

Le canal de Suez en chiffre

  • On le traverse en deux jours, avec une étape obligatoire à Ismalia.
  • Longueur : 190 km
  • Distance Port-Saîd-Ismalia : 78 km
  • Distance Ismalia-Port-Suez : 84 km
  • Largeur : 300 m, 180 m entre les bouées
  • Tirant d'eau maximum : 53 pieds
  • Profondeur du canal : 20 mètres
  • Vitesse maximale autorisée : 7,5 nœuds
  • Ouverture du canal : 1869
  • Promoteur du projet : Ferdinand de Lesseps, qui s'est ensuite lancé dans le canal de Panama.
  • Prix moyen par passage pour un cargo : 70.000 $
  • Ambiance le long du canal : le désert n'est pas très beau, on se croirait sur un chantier de construction (sans construction). Beaucoup de guérites de militaires. Quelques pêcheurs.

Processus administratif

  • Avant d'arriver, pensez à passer un fax à l'agent de Port Saïd en lui précisant :
    • Le jour de votre arrivée
    • La liste d'équipage avec les numéros de passeports
    • La photocopie de l'acte de francisation
    • Ceci permettant une légère remise (25 %) sur les frais d'agence et des formalités plus rapides.
    • A savoir : évitez d'arriver le vendredi, c'est jour férié et ça coûte plus cher ; essayez d'arriver pendant les heures ouvrables.

L'arrivé à Port Saïd

  • L'arrivée, même de nuit est facile. En approchant de Port Saïd, il suffit de suivre les gros bateaux qui convergent tous vers les zones de mouillages du port. Les feux marquants la grande digue sont assez déroutants car ils sont fixes… comme ceux des bateaux. Heureusement, il n'y a que des cargos donc ils sont facilement repérables.
  • Il y a deux chenaux, un d'entrée à l'ouest, un de sortie à l'est ; prendre le premier. Les feux d'alignements sont difficiles à trouver car ils se perdent dans les lumières de la ville.
  • Appelez votre agent sur le canal 16.
  • Trouver la marina de Port Saïd de nuit est la vraie difficulté. La marina est en fait un pauvre ponton tout pourri, elle se situe dans un renfoncement situé sur la rive Est du canal, juste avant le bac (qui fait la liaison entre les deux rives). On y mouille cul à quai sur ancre. Le quai n'est pas confortable car rouleur en raison des nombreux cargos qui passent à proximité.
  • En cherchant, on peut trouver une prise 220 V et un robinet d'eau.
  • La marina est fermée par des grilles et des agents sont là, jour et nuit, pour surveiller les bateaux. On peut facilement aller en ville, de l'autre côté du canal, en utilisant le bac gratuit situé à 500 mètres en amont de la marina.

Formalités

  • Dans le sens Mer Rouge - Méditerranée, s'amarrer entre 2 bouées au Yacht Club de Suez est obligatoire. En cas d'affluence, mouiller près des bouées. Prendre un mouillage ne dispense pas le paiement au Yacht Club.
  • 3 tarifs suivant le gabarit du bateau, moins de 10 m / de 10 à 15 m / plus de 15 mètres, soit en US  : 
    • -10 m : la journée 7 $, la semaine 35 $, le trimestre 140 $
    • 10 à 15 m : la journée 9 $, la semaine 45 $, le trimestre 180 $
    • +15 m : la journée 13 $, la semaine 65 $, le trimestre 260 $

Processus administratif : les agents

  • Inutile de contacter un agent, à moins de vouloir s'adresser à un en particulier, il viendra à vous très rapidement.
  • La meilleure solution est de prendre un agent qui s'occupe des démarches et des visas. Ils sont très efficace et s'occupent de la majorité des yachts transitants par le canal.
  • Plusieurs agents se partagent la clientèle :
  • Les frais d'agence sont aux environs de 80 $.
  • Prince of the Red Sea fait une ristourne de 20 % sur les frais d'agence aux yachts venant d'Abu Tig Marina.
  • Fantasia propose un forfait de 450 $ pour le passage du canal quelque soit la taille quand les formalités sont faites à la marina d'Hurghada.
  • Inutile d'essayer d'y échapper : ils sont des intermédiaires obligatoires pour le transit du canal de Suez, selon le code maritime égyptien.
  • Ils vous alpaguent dès que vous mettez le pied à terre. A Port Saïd, vous tomberez sur Félix Agency (tél. : 20.66.333132, fax : 20.66.333510, flx@intouch.com) ou si vous remontez de Port Suez à Port Saïd, sur le Prince of the Red Sea (tél. : 20.66.605704, fax : 20.66.222126).
  • Les hommes de l'agence vous amarreront à quai, vous demanderont vos passeports, puis vous répèteront "pas de problème, on s'occupe de tout". Et de tout, effectivement, ils s'occupent : formalités, démarches, achat et acheminement du gazole (en bidon), avitaillement, etc... Le seul truc dont ils ne s'occupent pas, c'est du tarif (de toute façon, ils ne savent pas combien ça coûte !).
  • L'agent mesureur vient à votre bord.
  • Le prix du passage dépend en principe d'un savant calcul sur les dimensions en particulier du tonnage, soit : LHT x (0.5 C + 0.5 B) au carré x M/D
    • avec :
      • LHT : Longueur Hors Tout
      • B : Largeur maximale
      • C : Circonférence mesurée à partir du point de largeur maximale du pont supérieur ramenée au point le plus bas de la quille.
      • M : 0.17/0.18 si la construction est en bois/ou non
      • D : 100/2.83 facteur diviseur suivant si la mesure en pied ou en mètre
  • Une approximation du tonnage sans mesure est approchée par : 2 racine carrée ((TE+FB) au carré + 0,5 B au carré)
    • avec :
      • TE = Tirant d'eau
      • FB = Franc-bord au point de largeur maximale
  • Les charges additionnelles sont les charges d'autorité portuaire, les charges bancaires, la clearence, la quarantaine, l'immigration, la douane, le contrôle des explosifs et des drogues, l'assurance, les droits de timbre et les charges d'agence.

Tarifs pour passer Suez

  • Ministry of Maritime Transport : 128 $
  • Piloting : 68 $ + bakchich 5 à 10 $ par pilote (il y en a deux) selon Félix Agency
  • Port Clearance pendant les heures d'ouverture des bureaux de 8h00 et 14h00 : 15 $
  • Port Clearance après les heures d'ouverture des bureaux et jours de vacances, fériés et WE : 30 $. Donc attention de ne pas arriver de nuit un vendredi.
  • Formalités pour Yacht Transit Suez Canal : 20 $
  • Formalités bancaires et commissions : 10 $
  • Formalités pour 4 personnes à bord : 40 $
  • Frais d'agence pour 2 ports : 75 $. A noter que l'on peut avoir 25 % de remise sur ces frais si l'on s'annonce par fax avant d'arriver à Port Saïd.
  • Frais de bureau explosifs: 12 $ pour le préposé qui va vérifier s'il y a des armes ou explosifs à bord.
  • Assurance remorquage : 3.2 $.
  • Frais de formalités douanières : 10,2 $
  • Timbres officiels : 25 $
  • Droits de lumière : 3.5 $
  • Cotisation officielle du médecin pendant les heures d'ouverture : 2,3 $, après les heures d'ouverture : 14,3 $
  • Autres dépenses : 14,6 $
  • Soit un total d'environ 470 $ pour un monocoque de -40'.

Les pilotes et le bakchich

  • Pour le canal de Suez, il faut deux pilotes à bord : un par étape.
  • Ils ne font pas grand-chose à bord, mais ce sont les Rois du bakchich.
    • Le premier pilote : avant de vous dire bonjour vous demandera : "2 packets cigarettes". Quelques minutes plus tard il vous apprendra qu'il y a une erreur de numéros de passeports dans les papiers de transit (remplis par lui) : "One packet cigarettes". En partant, il vous demandera un présent : 10 $
    • Le deuxième pilote : il peut être tout le contraire, très agréable pendant le transit mais gourmand en backchich une fois à destination : 20 $ et un "One packet cigarettes".
  • Astuces :
    • Selon le Red Sea Pilot, un bon moyen d'économiser les bakchichs de cigarettes est de dire qu'il n'y a pas de fumeurs à bord ; mais il y a des chances pour que les pilotes se rabattent sur autre chose. Dans tous les cas le bakchich est une tradition séculaire.
    • Autres méthodes efficaces pour passer Suez sans douleur : préparer une enveloppe épaisse en billets de 1 $, la montrer au pilote et lui dire : "C'est pour toi, mais on en retirera à chaque fois qu'un backchich nous sera demandé".
    • D'après un navigateur les backchichs ne sont pas autorisés par la direction du canal. Ledit navigateur, confronté à un pilote gourmant, a fait semblant d'appeler la "canal autority" sur le 16 : le pilote s'est tout de suite calmé. A vérifier...

Le franchissement

  • Trouver un agent qui s'occupe des formalités.
  • Etape suivante jaugeage du bateau, l'agence vous fera les recomandations pour ne pas oublier le petit cadeau pour celui qui vient mesurer le bateau. La formule de calcul est la même que celle qui s'applique au grand bateau. Le jaugeur arrive, prend les papiers du bateau et recopie la longueur, la largeur et le tirant d'eau. Il vous demandera la dimension de la salle des machines, autant être (très) large car elle vient en déduction du volume du bateau. Le jaugeur vous demandera son cadeau avant de repartir. Durée de l'opération 1 min 30. Le verdict est de 266 € pour un voilier de 14,80 m, ce qui semble moins qu'une majoritée de bateau, mais dans cet exemple le voilier à une dérive relevable, ce qui est favorable dans les calculs du jaugeur.
  • Avec les frais d'agent, de port, le prix total est de 526 €, ce qui en comparaison du canal de Corinthe à 230 € pour 5 km semble très raisonnable, mais c'est sans compter les nombreux bakchichs.
  • Le canal de Suez est long de 190 km. La traversée dure 2 jours et se fait avec des pilotes comme pour les grands bateaux.
  • Après quelques jours d'attente vous pourrez traverser la première partie du canal.
  • Les bateaux de plaisance sont autorisés à naviguer à contre sens des convoies qui empruntent le canal.
  • Ismaïlia se trouve au milieu du canal. C'est une escale obligatoire pour changer de pilote et les bateaux de plaisance ne sont pas autorisés à naviguer la nuit.

Les étapes à Ismalia et Port Suez

  • Ce sont les deux étapes en milieu et fin de canal. Marinas sommaires mais bien gardées, possibilité de faire le plein d'eau douce. Profitez-en pour ravitailler car la nourriture n'y est pas chère. A Port Suez, le ponton ne peut accueillir qu'un bateau à la fois, les autres embarcations mouillent tête et cul sur corps-morts. Il y a une machine à laver au Yacht Club de Suez.
  • Attention : les ports sont gardés mais méfiez-vous des gardiens. On a signalé un vol important d'argent pendant le sommeil des propriétaires. Fortes suspicions autour de l'agent.
  • Quelques tarifs :
    • Gazole : 0,35 $/litre
    • Viande : 6 $/kilo
    • Légumes : pas chers
    • Taxi-bus : 50 centimes par course
    • Un plat dans un restaurant populaire : de 1 à 30 $

Inscription à la newsletter
Besoin d'un conseil, d'une information ?
Le standard est ouvert du lundi au vendredi, sauf jours fériés, de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h30 (heure française).
00.33.(0)9.75.98.63.92 E-mail
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Sécurisation bancaire
Paiement sur un serveur 100% sécurisé
Choix du mode de livraison
Colissimo, TNT, en magasin

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

OK ×